interface interface

Historique

(880 mots dans ce texte )  -   lu : 1362 Fois     Page Spéciale pour impression

Ce que sont les Evangéliques

Les croyants évangéliques, bien que peu connus en France, constituent à plus de 50 % des chrétiens protestants sur le plan national et plus encore sur le plan mondial. Cette page vous donnera un aperçu des croyances et de l'importance de cette famille chrétienne.

1. Historique

Villers bénis le Seigneur Jésus

 

Le seizième siècle a vu naître, en la réforme protestante, un des mouvements les plus significatifs de l'histoire. La réforme, loin d'être un phénomène uniforme en Europe, se composait alors de quatre éléments principaux : l'Eglise Luthérienne en Allemagne, sous l'influence de Martin Luther, l'Eglise Réformée en Suisse, sous l'influence de Jean Calvin, et l'Eglise Anglicane en Angleterre. La quatrième "aile" de la réforme, appelée parfois la "réforme radicale" poussait les idées des réformateurs encore plus loin.

Enfant lisant journal

La réforme radicale était composée de groupes qui refusaient l'alignement avec le pouvoir politique, croyant à la séparation de l'église et de l'état. Une de leurs particularités était la croyance que le baptême ne devait être administré qu'aux adultes ayant fait profession de foi, et non aux enfants.

Enfant grimaçant avec attaché-case

C'est pour cela qu'on les appelait des "anabaptistes." Le mouvement évangélique d'aujourd'hui est l'héritier de cette réforme radicale du 16ème siècle. Persécutés pour leurs idées non-conformistes, plusieurs de ces groupes ont immigré vers le "nouveau monde", ce qui explique en partie la forte concentration d'églises évangéliques en Amérique du Nord aujourd'hui.

 

 

2. Croyances

Les églises évangéliques partagent avec toutes les églises chrétiennes les doctrines centrales et historiques de la foi transmise par les apôtres. Les traits qui les distinguent pourraient être résumés comme suit :

- Un attachement particulier à la lecture de la Bible et à son autorité suprême. - La croyance à la nécessité d'une conversion personnelle et profonde de chacun pour devenir enfant de Dieu.

- La pratique de baptême : une majorité d'Eglises évangéliques pratique le baptême des croyants (qui ont un engagement réfléchi par rapport à la foi et à l'église), c'est-à-dire le baptême de ceux qui ont fait un choix conscient de suivre le Christ.

- Le désir de chaque membre de partager avec autrui le message de l'Évangile et la joie trouvée en Jésus-Christ.

- Des cultes vivants grâce à une large participation de chacun.

 

 

3. Importance

Dans son livre récent Philippe Larère, prêtre catholique, prend note de la croissance des évangéliques et admire leur capacité à mobiliser les laïcs. Sur la couverture de son livre, nous voyons le joueur de tennis Michael Chang, chrétien évangélique. On estime l'importance du mouvement évangélique, présent sur tous les continents, à environ 200 millions de membres, soit la moitié des chrétiens protestants.

4. Réponses aux questions les plus fréquentes

 

Enfant attaché-case se posant des questions

 

 

 

Les églises évangéliques sont-elles protestantes ?

Oui, car leurs racines sont dans le protestantisme et elles partagent les grandes redécouvertes théologiques de la Réforme (l'autorité de la Bible, le salut par la Grâce, l'accès à Dieu par Jésus-Christ, le seul intermédiaire)

Elles se distinguent néanmoins de plusieurs dénominations protestantes :

- Par une insistance généralement majoritaire de ne baptiser que les personnes ayant fait profession de foi, (voir notre article sur le baptême)

- Par une interprétation plus littérale de la Bible. Ceci n'empêche pas des relations fraternelles et même une collaboration au sein de l'Alliance Évangélique Française.

Existe-t-il plusieurs églises évangéliques ?

Oui, le phénomène évangélique est un mouvement de plusieurs familles d'églises protestantes qui sont regroupées dans des fédérations comme la Fédération Évangélique de France et l'Alliance Évangélique Française.

Bien que méconnus en France, les évangéliques sont majoritaires dans certains pays. Parmi leur nombre, on peut nommer des personnes célèbres tel le pasteur Martin Luther King ou l'ancien président des États-Unis Jimmy Carter.

En 1982, Pierre Mauroy (premier ministre à l'époque) avait chargé le député Alain Vivien d'étudier les problèmes posés par le développement des sectes en France. M.Vivien a consulté de nombreux responsables d'églises et d'associations dont le Président de la Fédération Évangélique de France.

Cet entretien a été suivi d'un échange de correspondance dont nous citons un extrait de la lettre du député Vivien du 11 janvier 1983 : "il est bien évident que le mouvement évangélique ne correspond aucunement à ce que l'on désigne par le vocable de secte dans l'opinion publique."

Tiré d'un article sur Internet sous la plume de Reynald Kozycki, pasteur d'une église protestante évangélique à Paris VIII

 

5. Pour aller plus loin vous pouvez lire :

  •  "Que sais-je ?" no423, par Jean Bauberot de la Sorbonne

  •  "Histoire du protestantisme", PUF, 1990 par J. Bauberot

  •  "Le protestantisme doit-il mourrir ?", Paris, Le Seuil, 1988 par Jean Bauberot

  •  "Panorama des Eglises Evangéliques" par Gérard Dagon chez les éditions Barnabas.

  •  "Essor des Eglises Evangéliques" par le prêtre Philippe Larère chez Centurion.

 

EGLISE EVANGÉLIQUE DE VILLERS
40 b, avenue de Brabois
54600 Villers-lès-Nancy

Tél : 03 83 40 52 56 / 06 83 58 72 85

Email : contact@eevn.org




Retour à la sous-rubrique :

 Autres publications de la sous-rubrique :
interface interface